Comment soigner les acouphènes

Par: Cédric LEFEVRE

Vous entendez des sifflements et des bourdonnements dans vos oreilles ? Ces bruits (les acouphènes) sont véritablement insupportables. Ils ne vous lâchent plus et vous commencez à déprimer, vous cherchez un moyen de vous en débarasser... La médecine traditionelle essai tant bien que mal d'éradiquer ce phénomène en vous proposant des antibiotiques, des antidépresseurs ou des vasodilatateurs.

Vous entendez des sifflements et des bourdonnements dans vos oreilles ?

Ces bruits (les acouphènes) sont véritablement insupportables. Ils ne vous lâchent plus et vous commencez à déprimer, vous cherchez un moyen de vous en débarasser...

La médecine traditionelle essai tant bien que mal d'éradiquer ce phénomène en vous proposant des antibiotiques, des antidépresseurs ou des vasodilatateurs.

mais ces traitements n'ont quasiment aucuns effets bénéfiques sur vous,
et il vous arrive de penser que vous allez vivre avec des bourdonnements toute votre vie.

Détrompez vous, car la médecine naturelle peut vous aider à les combattre efficacement.

Sachez que les acouphènes ont des origines diverses et variées qui sont difficiles à identifier. C'est pourquoi une thérapie peut fonctionner avec une personne et pas avec une autre.

Les diverses formes de médecines naturelles comme l’homéopathie, la sophrologie, la phytothérapie, la relaxation, les massages... peuvent vous aider à identifier l'origine de vos acouphènes et les soigner efficacement.

Changez aussi vos habitudes alimentaires, il est préférable de consommer certaines vitamines pour contrer les acouphènes, comme la vitamine D (thon, sardine, oeufs...) la vitamine A (amandes, carottes...) la vitamine E (germe de blé, soja...).

Vous avez sans aucun doute entendu parler des graisses saturées et insaturées et vous savez peut-être déjà que les mauvaises graisses augmentent les risques de troubles cardio-vasculaires.

Les bourdonnements d'oreilles sont directement reliés à la circulation sanguine, donc évitez tout ce qui peut la détériorer.

Certaines études ont démontré qu'un régime trop riche en sucre peut jouer un rôle néfaste dans les troubles d'acouphénie. Vous devez équilibrer votre alimentation et diminuer la consommation de confiseries, bonbons, confitures et sodas.


Il existe nécéssairement une thérapie qui correspond à votre type d’acouphène. Trouvez cette thérapie en exploitant toutes les pistes possibles et vous vous débarasserez du même coup de ces bruits qui galopent inlassablement dans votre tête.


N'hésitez pas à visiter le site http://www.meilleure-audition.com et à télécharger un ouvrage gratuit.


Vous pouvez copier cet article sur votre site, à condition de ne rien changer



Source : Contenu Gratuit / Forme & Santé





Nbre Lectures : 36897     Nbre Mots Appx. : 322     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
Est-il indispensable pour les cosmétiques d'avoir un label bio ? Par : Danièle Galicia
Il est parfois impossible pour certains petits laboratoires de prendre un label « bio » pour leurs produits, même si ceux-ci répondent à tous les critères voir plus que ce qui est préconisé par le cahier des charges.

La sieste réparatrice ou destructrice ? Par : Sylvain Rivière
La sieste a parfois mauvaise réputation et pourtant si elle est pratiquée de façon adéquate elle peut se révéler très bénéfique sans être adepte du farniente pour autant.

Fatigue extrême ou inexpliquée : des pistes de réflexion. Par : Christian Maingret
Dans notre monde moderne, nous oublions les informations ou les messages que nous ont laissé les anciens. Oui, mon grand-père était sourcier. Les personnes ne venaient pas seulement pour le puits, mais aussi quand il voulait construire une maison, une ferme, des étables... Pourquoi ?

Vigilance sur la route ! Somnolence au volant, plus qu’un simple coup de fatigue ? Par : Mathilde Roche
Somnolence, fatigue… signes d’une apnée du sommeil ? En ces temps de longs trajets de retours de vacances où le retour à la routine n’est pas synonyme d’entrain, la route présente de nombreux dangers. En apparence reposés par des vacances méritées, la somnolence au volant reste une des causes principales de mortalité sur les routes. Plus qu’une simple fatigue passagère, la somnolence au volant peut être un des signes d’une apnée du sommeil.