Comment faire face aux gens difficiles en restant calme

Par: Didier Pénissard

Comment faire face au mépris des gens avec calme ? Ces disciplines sont aussi des voies (Do en Japonais) de développement personnel qu'il est intéressant d'étudier. Des histoires d'enseignement de la maîtrise de soi, des attitudes mentales à acquérir, nous "ouvrent" des champs de perspectives pour mieux traverser les situations conflictuelles de notre vie contemporaine.

Parfois, nous sommes confrontés à la médisance, le mépris de certaine personnes. Toute la difficulté est d'apprendre à gérer ces situations (qui peuvent être douloureusement vécues). La voie des arts martiaux est aussi une "porte" ouverte vers une meilleure adaptation des principes pour apprendre à "gérer" les conflits dans la vie.

Comment faire face au mépris des gens avec calme ? Ces disciplines sont aussi des voies (Do en Japonais) de développement personnel qu'il est intéressant d'étudier. Des histoires d'enseignement de la maîtrise de soi, des attitudes mentales à acquérir, nous "ouvrent" des champs de perspectives pour mieux traverser les situations conflictuelles de notre vie contemporaine.

Lisez cette histoire qui révèle comment faire :


"Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se
consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes.

Malgré son âge, on murmurait qu'il était encore capable
d'affronter n'importe quel adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de
scrupules.

Il était célèbre pour sa technique de provocation :

il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement.

Doué d'une intelligence rare pour profiter des erreurs commises,
il contre-attaquait avec la rapidité de l'éclair. Ce jeune et
impatient guerrier n'avait jamais perdu un combat.

Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour
le vaincre et accroître sa gloire.

Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le
vieux Maître accepta le défi.

Il se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune
guerrier commença à insulter le "vieux Maître".

Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes
les offenses connues - y compris à ses ancêtres.

Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux
resta impassible.

A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l'impétueux
guerrier se retira.

Dépités d'avoir vu le Maître accepter autant d'insultes et
de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :

- Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ?

- Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre
sabre, même sachant que vous alliez perdre le combat,
au lieu d'exhiber votre lâcheté devant nous tous ?

- Si quelqu'un vous tend un cadeau et que vous ne
l'acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? Demanda le samouraï.

> A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.

> Cela vaut aussi pour l'envie, la rage et les insultes,
dit le Maître.

> Lorsqu'elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent
toujours à celui qui les porte dans son coeur."


******************************
"Quand on vous injurie, on vous
agresse verbalement, on vous méprise,
la meilleure arme est d'ignorer
comme si vous n'entendez rien,
ne voyez rien de son auteur.

Il sera déstabilisé et recevra
comme un "boomerang" ses paroles
en plein figure."
******************************


(c) Didier Pénissard 12/2009

Cours Gratuits de développement personnel !

Source : Contenu Gratuit / Développement Personnel





Nbre Lectures : 5159     Nbre Mots Appx. : 438     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
C’est pas de ma faute Par : BRUNET Isabelle et GAWELIK Katy
Si vous êtes malheureux, dépressif ; si vous manquez de confiance en vous ; si vous n’arrivez pas à communiquer, etc…, à qui la faute ? Je suis sûre que la première chose que vous répondez c’est : « C’est pas moi, c’est les autres ; ils ne m’aiment pas, ils ne veulent pas me parler, ils me rejettent continuellement… ».

Deux réponses instinctives face au stress Par : Jean-Marc Gros
L'animal et l'homme répondent instinctivement au stress par la fuite ou le combat. Dans les deux cas, la réponse permet de trouver un soulagement à ce stress et d'en finir définitivement avec la cause.

Les bons lecteurs ont-ils besoin de maîtriser la lecture rapide? Par : Jean-Marc Gros
Si vous êtes un très bon lecteur, avez-vous vraiment besoin de maîtriser la lecture rapide ? Si vous êtes étudiant ou professionnel, la réponse est évidente : oui, la lecture rapide vous donnera un avantage sur les autres. Mais plus concrètement, à quoi bon limiter votre compréhension et vitesse de lecture à un niveau moyen ? Si un petit effort peut apporter un grand changement à votre vie, c’est que ça vaut la peine d’essayer. C’est pareil pour la lecture rapide.

La non-dualité Par : Jean-Marc Gros
Comprendre que notre monde est basé sur le phénomène même de la dualité c'est admettre que la non-dualité semble absolument impossible. C'est probablement vrai, et pourtant, le même principe qui sous-tend la dualité donne naissance à la non-dualité.