Comment apprendre à décider sans hésiter !

Par: Didier Pénissard

Comment prendre des décisions ... sans hésitation !

Savez-vous quel est le facteur le plus fréquemment observé dans les situations d’échecs dans la vie ? Le manque de connaissances ? NON. L’absence de relations ? Non. L’insuffisance dans l’élaboration d’un plan d’objectif ? Non plus. Le principal facteur d’échec est l’INDECISION !

Etre indécis peut très rapidement devenir un handicap quand vous voulez progresser vers vos buts, ou tout simplement évoluer dans votre existence. Seule la décision d’agir peut modifier les paramètres de votre vie - si vous désirez - changer.

Un état de “souffrance psychologique” est même identifiée quand le problème devient une habitude. Les jours passent, les semaines passent, les mois et les années passsent et rien de concret ne change. Vous pouvez alors être sujet à une perte de confiance en soi

Vous pouvez réagir ! De vraies solutions existent pour développer de nouvelles habitudes et renforcer le facteur décisionnel dans votre existence.

Car le doute d’installe, faute de ne voir des résultats tangibles dans vos projets. Décider s’apprend !

Cet un élément fondamental que nos n’apprenons pas à l’école, au lycée … Fort heureusement, le développement personnel vient à la rescousse. Des moyens efficaces existent. Car l’indécision est une souffrance qu’il faut traiter. Vous pouvez passer plusireurs années de votre vie … sans décider de votre avenir.

Apprendre à décider s’apprend ! Voyons les 3 principes qui peuvent vous aider à éviter de vous “torturer” l’esprit quand vous devez faire un choix décisionnel.

1 - Rassembler le maximum d’informations

Fréquemment, l’indécision et causée par un manque de données sur le sujet. Si vous souhaitez changer de métier et que vous tergirversez depuis de longs mois sans prendre de décision, c’est sans doute, par manque d’informations précises sur ce métier. Si vous remettez à demain pour des choix personnels, professionnels et autres c’est que vous manquez, là encore, d’informations.

Rassemblez ces informations dans un temps que vous fixerez avec un délais de façon à ne pas laisser cette “recherche” se prolonger à l’infini. Questionnez aussi des experts qui ont réalisé ce dont vous souhaitez. C’est une précieuse source d’informations. Puis, quand vous avez les documents, réponses, informations, données à votre disposition, prenez le temps de les étudier en profondeur. La ou les réponse est souvent dans le fruit de l’expérience du savoir mis à votre disposition par vos recherches. Enfin, consacrez-vous à une période d’isolement.

2 - Pratiquez l’isolement décisionnel

Les grands décideurs font tous cela !

Suivant l’ampleur de leurs décisions à prendre, ils s’isolent pour concentrer leurs pensées sur la décison à prendre. Pas de téléphone, pas de dérangement, pas de stimulations visuelles (télévision, radio, revues,…). L’esprit est dense, concentré sur le sujet et rien d’autre. Le temps pour cette période est variable suivant l’importance de la décision à prendre. Mais, sachez que certains “décideurs” peuvent très bien pratiquer l’isolement décisionnel pendant une journée complète.

La condition pour réussir l’isolement est de vous donner une heure limite pour … décider. La deuxième condition est le pouvoir de concentration qui doit être maximal. La troisième condition est de supposer toutes les possibilités, de s’ouvrir l’esprit à toutes perspectives, bonnes et moins bonnes. C’est un processus semblable à un “ressort compressé” qui se produit quand on pratique l’isolement décisionnelle. Lorsque l’on relâche l’esprit après un effort importante de densification de la pensée que la “lumière” apparait dans l’esprit.

Vous SAVEZ alors, quelle décision il faut prendre !

3 - Effacez la fausse croyance de la “voie royale”

Des milliers de personnes sont persuadées - à tort - qu’il y a toujours une bonne ou une mauvaise décision. Le choix semble “positif ou négatif”. C’est une fausse-croyance qu fait des “ravages” dans la psyché et engendre des souffrances inutiles.

Il n’y a pas UNE bonne décision à prendre, mais PLUSIEURS !

Quand vous partez dans une direction, vous n’avez pas qu’une route pour vous y rendre. Vous pouvez prendre plusieurs voies, mêmes plus longues, mais elles vous mènent à destination. Dans le processus de la prise de décision, c’est exactement la même chose. Pourtant, il semble difficile d’accpeter cela. Comprenez que vous pouvez prendre la voie de gauche, celle du milieu ou bien celle de droite pour vous rendre à votre but.

De la même façon, quand vous devez prendre une décision importante pour vous, surtout ne tombez pas dans le piège dangereux du “bon” ou “mauvais” choix. C’est une illusion ! Vous avez plusieurs options. Certaines seront plus longues à mettre ne place, d’autres plus directes, mais, elles sont toutes utiles. Eliminez à tout jamais cette croyance absurde que vous n’avez qu’un chemin à choisir.

La pyramide à quatre côtés. Si vous décidez de prendre un angle pour grimper au sommet, vous y parviendrez. Si vous décidez de prendre un autre angle, vous y parviendrez tout autant…

Didier Pénissard

Si vous désirez apprendre à décider en confiance … et sans hésiter,

Profitez gratuitement de cette Vidéo
qui vous Révèle les 3 secrets pour prendre des décision


Source : Contenu Gratuit / Développement Personnel





Nbre Lectures : 5876     Nbre Mots Appx. : 823     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
Les exercices kinesthésiques Par : Jean-Marc Gros
Ces exercices un peu particuliers, du fait de la pratique singulière à laquelle ils nous invitent, sont d'un très grand secours pour les personnes ayant du mal à se faire une image corporelle correcte d'eux-mêmes.

Jours d'émotions et comment gérer et maîtriser vos émotions Par : Bouzid Otmani
Certains jours, lorsque les émotions s'expriment, nous cherchons des stratégies pour maîtriser et contrôler notre esprit. D'autres jours, les émotions s'emparent entièrement de qui nous sommes et nous nous retrouvons en train de nous en prendre aux autres, hurler, crier, harceler, injurier, cogner, accuser, blâmer, critiquer, juger et la liste ne s'arrête pas là. Il semble bien qu'il n'y ait aucune fin à ces émotions bouleversantes !

Le cerveau et la mémoire ! Par : Jean-Marc Gros
Comparons notre cerveau à un ordinateur et voyons comment se comporte la mémoire dans l'un et l'autre des disques durs (si je peux m'exprimer ainsi). Nous savons que notre cerveau a le pouvoir d'enregistrer environ 1 million de milliards de bits.

Techniques secrètes de concentration mentale Par : Didier Pénissard
Notre société ultra médiatisée engendre une dispersion de l'attention et de la concentration. Il est pourtant fondamental d'exercer un certain control de son esprit pour être plus efficace.